Zapatistes

Après l'effondrement des dictatures bureaucratiques de l'Europe de l'Est, à tort appelées socialistes, ainsi que de projets de moindre envergure mais néanmoins très importants, telle que la révolution sandiniste au Nicaragua, le capitalisme a accéléré son processus destructeur sur la planète et sur la condition humaine. Le 1er janvier 1994, jour de l'entrée en vigueur de l'Accord de libre-échange nord-américain, le dernier mouvement révolutionnaire du XXème siècle débutait, avec l'apparition dans le sud du Mexique de l'Armée Zapatiste de Libération Nationale. Très vite, le nouveau discours zapatiste est devenu une référence mondiale pour ce qui est des nouvelles formes de lutte contre le capitalisme. Après avoir échoué dans sa tentative pour capturer le sous-commandant Marcos et tout le Commandement indigène, et au vu de l'énorme soutien national et international reçu par les zapatistes du fait de leur lutte par communiqués au lieu de balles, le gouvernement mexicain s'est vu contraint de négocier et de signer les dits Accords de San Andrés. Néanmoins, il ne les a pas respectés. Aujourd'hui, des dizaines de milliers d'indigènes zapatistes continuent à avancer contre vents et marées dans leur projet d'autonomie dans l'état du Chiapas. Les relations avec le gouvernement fédéral sont toujours interrompues. Les troupes insurgées restent mobilisées au cœur de la forêt.


Voir les photos