De toutes parts, des centaines de milliers

Le Mexique se trouve dans un effrayant processus de décomposition sociale et les enfants, le secteur le plus important de la population (35% ont moins de 14 ans) sont, à long terme, les victimes les plus évidentes. Selon les chiffres de l’UNESCO, le Mexique est le pays où les richesses sont le plus mal réparties. Malgré les immenses richesses naturelles et culturelles, la moitié de la population de ce pays vit sous le seuil de pauvreté. Plus d’un demi-million de Mexicains fuient chaque année, en désespoir de cause, vers le pays voisin, les États-Unis. Ceux qui restent doivent lutter pour survivre. Le travail des enfants est l’une des conséquences de cette crise sociale. À la campagne comme en ville, des milliers d’enfants mexicains sont obligés de travailler pour survivre. Plus de 3 millions d’enfants travaillent au Mexique, parmi lesquels 10% dans l’état du Jalisco.


Voir les photos