Cuetzalan

Chaque année, dans un petit village ancien de la Sierra Madre Orientale du Mexique, on peut assister au vol des « hommes-oiseaux ». Cinq hommes (qui peuvent parfois inclure une femme ou un enfant) grimpent à un tronc très haut, préalablement vénéré et taillé spécialement pour la cérémonie, puis placé au centre de la place principale du village. Une fois en haut, l'un d'eux danse en s’accompagnant d'une petite flûte et d'un petit tambour. Puis, les hommes descendent « en volant» de manière circulaire, une corde attachée autour de la taille et également liée autour des pieds. Pendant ce temps, en bas, d'autres danses ont lieu, danses d'anges, de démons et autres hommes-oiseaux qui attendent leur tour pour monter au ciel. Guitares et violons, désaccordés mais harmonieux, accompagnent la fête qui dure toute la journée. Le vol de ces cinq hommes, qui représentent les quatre points cardinaux et le centre de l'univers, est un hommage aux forces et aux éléments de la nature afin qu'ils soient favorables et que la récolte soit abondante. Le village s'appelle Cuetzalan, ce qui signifie « lieu du quetzal ».


Voir les photos